Vous avez forcément croisé au détour d’une rue leur logo sur une de leur affiche a slogan choc.

Source : https://www.guerrillagirls.com

Les guerilla girls se définissent comme un groupe féministe d’artistes activistes.

Elles portent en public un masque de gorille sur la tête.

Le fait qu’elles restent anonyme par le port d’un masque permet aux individus de rester concentré sur leur revendications.

Elles utilisent l’humour, les faits et des visuels « outrageux » pour provoquer une réaction face a leur interlocuteurs.

Elles ont produit de nombreux poster, livres et actions a travers le monde.

Ces guérillas girls se battent  contre la discrimination, et militent pour les droits de l’Homme de tous les genre.

Une grosse partie de leur travail est exposé au Tate. C’est la bas que j’ai commencé a découvrir leur travail.

Au Tate, la directrice a décidé en 2016 que le pourcentage d’œuvre exposées devaient au moins etre a 50% réalisées par des femmes artistes. Ces dernières produisent un contenu aussi qualitatif que leur confrères, il n’y aurait donc aucune raison qu’elles ne soit pas autanti exposées.

Ce collectif de femmes engagée n’a pas froid aux yeux, elles n’hésitent pas à faire des interventions dans des musées pour leur comportements discriminatoires ou leur mauvais comportement.

Ce collectif a débuté ses interventions en 1985 et continue avec la meme force de frappe de nos jours.

Le monde a besoin de collectifs d’interventions tels que les guerrila girls, mais tant que ces interventions resterons pertinentes, il restera un long chemin a parcourir.