Yves Klein est né a Nice en 1928. C’est un peintre autodidacte né de parents peintres.
Avant de devenir peintre, Yves Klein était Judoka et il a combiné ces deux carrières.

Son œuvre révèle une conception nouvelle de la fonction de l’artiste. C’est a dire qu’il fait de sa vie une œuvre d’art. Il conçoit ses œuvres comme la trace de sa communication avec le monde.

Yves Klein n’est pas un artiste figuratif, il privilégie l’expression de la sensibilité dans son travail.

Yvesklein.com- Monochrome jaune et rose sans titre

C’est le 19 mai 1960 que Klein dépose son procédé de fabrication de la couleur IKB ( International Blue Klein). A partir de ce moment, Klein adopte son célébré Bleu outre mer.
Ce bleu est un bleu vibrant pour l’oeil, il n’engage pas seulement le regard du spectateur.
C’est toute petite que j’ai découvert un de ses premiers monochromes de IKB et cette couleur m’a passionnée.
N’étant pas très réceptives au musées, c’est Klein qui m’a appris a m’assoir et regarder un tableau pour un long moment.

Monochrome IKB tiré du site Internet de l’artiste : yvesklein.com

Mais c’est aussi l’exposition qu’il a initiée en 1958, où il propose une exposition sur le thème du vide qui a renforcé mon admiration pour Klein.
Dans cette exposition, il proposais aux visiteurs de faire l’expérience du vide, de l’espace de l’air ainsi que l’absence dans une pièce aux murs blancs.

Portrait d’Yves Klein tirée de son site internet.

Klein n’hésite pas a utiliser son image et sa vie privée comme matériaux pour son art, ce qui participe à la construction de son mythe.